Like on Facebook
Follow on Twitter
Follow on Trip advisor
Recommend on Google Plus
La plus belle vue de Marseille

Téléphone +33 (0)4 91 91 91 22
La Résidence du Vieux Port

discover-fr

hotel marseille la canebiere

 

La Canebière

La Canebière, autrefois orthographiée "Cannebière", porte ce nom depuis 1927. Ce nom, qui se dit "Canabiera" en occitan provençal, serait à l’origine du mot provençal "canébé" qui veut dire "chanvre", puisque le commerce du chanvre s'effectuait à cet endroit depuis le Moyen-Age.

À l'origine, une colonie phocéenne s‘est installée à Marseille et a fondé une cité dans la calanque. La zone étant marécageuse autour du port, elle a été asséché au Moyen-Age afin d’y installer des chantiers navals sur la rive sud.  Au XVIIème siècle, Louis XIV, dans son plan de développement de la ville de Marseille, décide de construire un chantier naval militaire (Arsenal de galères royal) et d’agrandir la ville en bâtissant des habitations. Ce chantier prend forme sur la rive Nord du Port. C’est sur cette rive que la Canebière va naître.
 
Concrètement, la rue était une artère du centre-ville qui englobait la cours Saint-Louis et l’arsenal des galères, elle ne rejoignait pas directement le Vieux-Port. Elle ne représentait que 250 mètres de longueur.

Les premières maisons se sont construites sur le côté nord de la rue. Le côté Sud a été construit à partir de la moitié du XVIIème siècle. Au fur et à mesure, on constate l’apparition de premiers commerces de luxe. L’Arsenal de Galère déménage pour Toulon ce qui permet à la rue de s’étendre encore plus et de faire la jonction avec le Vieux-Port.



A partir des années 1850, la ville décide d’élargir la rue d’une dizaine de mètres. Des anciennes maisons furent détruites pour faire place à de beaux immeubles luxueux. Cette restructuration voit apparaître le développement de nombreux cafés qui seront le lieu de vie et de rencontres pour les Marseillais. Ces cafés contribueront à la renommée de ce quartier.

La Canebière a été renforcé par deux autres voies : La rue Noailles et les allées Meilhan. La rue de Noailles est une rue qui prolongeait le cours Saint-Louis pour rejoindre les remparts. De riches hôtels bordaient cette rue (autrefois appelé rue des Nobles puisque de riches familles y vivaient). Les allées Meilhan sont issues de la volonté de Louis XIV qui voulait permettre aux gens de pouvoir se promener au dehors des remparts. Partant du prolongement de la rue de Noailles, l’allée a été le rendez-vous de réunions publiques et de banquets et une réelle réussite.
Ces deux rues la canebière et Noailles, et l’allée Meilhan ont formé à partir de 1927 plus qu’une seule artère : la Canebière.
Si la canebière est un peu en déclin à la fin du XXème siècle, cette avenue reste l’un des symboles emblématiques de la ville,  où l’on peut découvrir une référence de la ville de Marseille avec son style, sa vue et sa population.

Actuellement au centre de grands projets  d’urbanisation du centre-ville, cette rue suscite de nouveau l’intérêt des marseillais et des touristes. L’ouverture de nouveaux commerces et surtout la mise en place du Tramway en 2007 est l’un des signes du développement du quartier et d’un avenir plutôt rassurant.